Actes d’état civil italiens : Portale Antenati et FamilySearch

Actes d’état civil italiens : Portale Antenati et FamilySearch

Le Portail Antenati (Ancêtres) est né, tout comme d’autres portails dédiés à la recherche généalogique et à l’histoire familiale promus dans de nombreux pays, de la volonté de rendre disponible en ligne l’immense patrimoine documentaire d’intérêt généalogique – en particulier les actes d’état civil– conservé par les Archives d’État italiennes, patrimoine indispensable pour mener des recherches sur l’histoire des familles et des individus, mais également de grand intérêt pour la recherche historique, généalogique, démographique ou en sciences sociales. 1

La numérisation et la publication dans le Portail Ancêtres de cette vaste documentation a été rendue possible grâce à l’accord signé en juin 2011, et en cours de renouvellement, entre la Direction générale des Archives du Ministère de la culture et Family SearchGenealogical Society of Utah. Selon les termes de cet accord, et en collaboration avec les Archives d’État, Family Search s’emploie à numériser les registres d’état civil.

30% des actes d’état civil doivent encore être mis en ligne: le portail ne couvre pas tous les départements italiens ; dans un même département des communes peuvent être absentes ; pour une ville, des années, voire des décennies, peuvent manquer à l’appel.

Registre civil italien disponible uniquement sur FamilySearch

A la fin de chaque année, la seconde copie des livres de l’état civil était envoyé par les communes italiennes aux archives judiciaires. Après 70 ans, les archives judiciaires sont autorisées à envoyer ces livres aux archives de l’État de la province correspondante.

Une fois le délai légal écoulé les tribunaux reversent, plus ou moins régulièrement, ces registres d’état civil et leur propre documentation à l’Archive d’État dont ils dépendent. Mais, à de nombreuses reprises, ces envois n’ont pas été effectués et ces libres sont toujours conservés par les tribunaux de compétence du territoire

Les fonds d’état civil numérisés, grâce à une convention signée en 2011 avec FamilySearch, et publiés en ligne n’appartiennent en général pas aux archives des communes. Il s’agit dans la plupart des cas de la seconde copie des registres, envoyée par les communes au tribunal territorialement compétent. 2

Par conséquent, dans le Portale Antenati, nous ne trouverons pas ces livres d’état civil qui sont encore conservés dans les archives des tribunaux italiens. Nous ne trouverons que les livres d’état civil qui sont conservés dans les archives de l’État.

Les livres détenus par les archives judiciaires peuvent être trouvés (pour la plupart) sur FamilySearch.

  1. https://www.antenati.san.beniculturali.it/le-portail/?lang=fr
  2. http://www.venarbol.net/wp-content/uploads/2019/10/Le-portail-Antenati-et-FAQ.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *